Intrapole
VOUS  TES ICI : Accueil » Alertes Sécurité »

Les nouveaux « vers » sont plus sophistiqués et ciblent réseaux sociaux et mobiles

Selon le rapport que F-secure vient de publier, le programme malveillant majeur de ce premier trimestre 2009 est le vers Conficker (ou Downadup). Il s’agit d’un vers classique qui exploite les vulnérabilités de Windows mais sous une version encore jamais rencontrée. Ainsi, Conficker possède des capacités avancées comme un cryptage poussé, une fonctionnalité de « peer-to-peer » permettant aux ordinateurs infectés de communiquer entre eux sans avoir recours à un serveur, ainsi qu’une capacité à se transformer et à se mettre à jour lui-même.

Conficker a changé son mode opératoire le 1er avril, ce qui lui valu la une des médias dans le monde entier. Cependant les pirates auteurs de ce vers poursuivent leur action au travers du réseau d’ordinateurs zombies.

Croissance des vers sur Facebook

Les vers ont également commencé à se répandre sur les réseaux sociaux. La dernière variante du vers Koobface vole vos identifiants de connexion sur Facebook. Il se connecte, dérobe votre photo et les adresses emails de vos amis, crée une fausse page YouTube avec votre photo Facebook et envoie ensuite un email à vos amis en leur disant qu’ils ont été signalés dans une vidéo sur YouTube.

Des vers qui infectent les smartphones par SMS

Le premier trimestre restera également historique avec l’apparition du premier vers par SMS conçu pour les smartphones et nommé « Sexy View ». Comme Koobface, ce vers utilise des méthodes d’ingénierie sociale en se servant des contacts enregistrés dans votre smartphone pour se répandre. Il envoie un message texte à vos contacts en leur proposant de regarder des photos sexy via un lien qui les redirige vers un site Web.

Vos contacts suivent l’URL qui vient de votre part. On leur demande d’installer une application, qui envoie le vers à tous leurs contacts. Le vers renvoie parallèlement, aux auteurs du programme, des informations sur les téléphones qu’ils peuvent ensuite utiliser pour diffuser du spam par SMS.

Sexy View est un fait marquant car il s’agit du premier vers par message texte. C’est également le premier programme malicieux pour mobiles qui contourne les contrôles de signature sécurisant les smartphones les plus récents. La motivation semble être la collecte d’informations dans le but de spammer ces mobiles.

Edition du 08/04/2009 - par reseaux-telecoms.net